poulainpoulain

Sur un coup de tête, j’ai décidé de prendre des vacances. Oui oui oui, je me suis rendu compte que -clairement-, ça n’allait pas le faire et que j’avais besoin d’une pause. Il y a donc eu au début du mois d’août une formidable escapade à Belle-Ile. Le BON-HEUR.

J’y ai découvert un petit paradis breton, un lieu paradisiaque et aux paysages qui font fondre la rétine et le coeur. Quelques jours de déconnexion, de respiration. La mer à perte de vue. Et de l’air dans les poumons.

plage

blé

poulain2

poulain3

Pour les informations pratiques :

– Départs en bateaux-navettes de Vannes, Port Navalo, Lorient, Quiberon, Le Croisic et La Turballe. Il me semble que seul le départ de Quiberon permet le transfert d’une voiture sur l’ile.

– Pour le logement nous avons fait le choix de l’auberge de jeunesse de l’ile, située au Palais. Pour 16 euros la nuit par personne, nous avions une chambre pour deux avec un lavabo, l’accès à une cuisine immense et toute équipée, et les sanitaires. Très orientée sur l’écologie, l’auberge de jeunesse est située sur les hauteurs du Palais, tout près du fort Vauban et de plages. Elle est ouverte à tous, sous réserve de places disponibles et d’avoir la carte nationale d’adhérent.

– Location de voitures, scooters, vélos possibles sur place pour faire le tour de l’ile. Nous avons pris un vélo la seconde journée, mais attention, ça grimpe dur !

 

 

0