394166

2 168   178

Il y a quelques semaines alors que février avait commencé depuis peu, je me suis envolée pour le Nord. Des bottines en cuir noir et une grosse écharpe en laine j’attendais impatiemment le grand blanc, une pause au milieu du chaos et du gris de l’hiver. Le mois le plus court. Mais, là-haut, tout avait fondu. Le froid humide, mais aussi le froid sec et perçant, la pluie, le vent qui s’infiltre entre les mailles tissées, le givre, et les lacs gelés. Göteborg, donc.

1

159   225

Cinq jours dans les bois, le long des étendues gelées, le sol cristallisé qui craque sous les pieds, le bord de mer si proche. Les petites rues pavées, le goût du carrot cake, du risotto aux asperges et des kanelbullar, le thé brûlant qui descend dans ma gorge. Les mains et le nez rougis par le froid, les deux paires de chaussettes enfilées. Le dimanche plus au nord encore, Marstrand, et la mer à plein poumons. Il y avait sur les remparts du château, tout en haut de la colline, un vent si fort que l’on croyait s’envoler.

233354 385

173348

 

 

0