12445791_1702705050001326_1519324524_n   12599525_1527115114260487_337741070_n Je lis les dernières pages D’Aden Arabie, pénétrant ainsi dans les méandres des pensées du jeune Paul Nizan qui en 1931 n’avait encore que vingt ans. Demain, à neuf heure, j’entame le périple pour le bout du monde. Le premier train, d’un enchainement incroyable d’avions, de métros, de trains. Le bout du monde. Alors sur le parquet de ma chambre s’entassent crème solaire, sandales et paquets de mouchoirs. Les batteries chargées à plein et l’angoisse qui monte légèrement. Rayer au fur et à mesure les petites listes de choses à faire avant ce soir. Doucement, savoir que ce sera le dernier déjeuner, le dernier diner, la dernière douche, le. Et puis, ne plus penser à rien.

Pour me suivre en temps presque réel, c’est par ici.

0