DSCF2706DSCF2705

Le weekend dernier nous avons fêté un anniversaire ici, et à cette occasion, je me suis lancée dans la réalisation de ma toute première Charlotte au chocolat (et avant celle-ci, la dernière et seule fois où j’ai participé de loin à la conception d’une Charlotte fut un désastre dont j’ai encore la vidéo quelque part dans mon ordinateur. Well well well.). Non seulement la Charlotte fut un plébiscite total : a.k.a, elle est partie en dix secondes. Mais en plus, le démoulage fut paaaaaarfait. Bref, après ce succès complet (Queen de la tapisserie pâtisserie, in da place (maisbiensûr)), on m’a demandé de remettre ça pour ce dimanche. (Oui, parce que, même si chez moi fêter la fête des mères est un concept totalement conceptuel et qui ne s’est jamais fait à mon souvenir, il parait que chez les autres ça se fait. Bref, on m’a demandé de refaire une Charlotte.) Comme j’aime bien les challenges, j’ai décidé cette fois de passer au niveau supérieur en faisant une double Charlotte poire-chocolat (Woupwoup !) ! Si vous n’êtes pas fan de poire, pas de problème, c’est tout à fait possible de faire juste chocolat, d’ajouter des framboises, ou tout autre chose.

Pour une grosse Charlotte (une douzaine de personnes) il vous faut :

  • (selon votre moule et la taille de vos biscuits) 30 à 40 biscuits à la cuillère
  • 5 œufs
  • 10 cl de crème liquide
  • 3 poires
  • 300 grammes de chocolat (ici j’ai fait moitié chocolat au lait, moitié chocolat noir)
  • 20 cl d’eau
  • (en option) la décoration que vous souhaitez.

 

DSCF2714Mon conseil serait avant toute chose de commencer par sortir tous les ustensiles dont vous aurez besoin Puis, laver, éplucher et couper vos poires en fines lamelles que vous réserverez pour plus tard.

Dans un récipient plat mais à rebords, versez ensuite de l’eau et déballez vos biscuits. Une fois prêt, tapissez votre moule à Charlotte d’une couche de cellophane. Désormais vous pouvez commencer à disposer les biscuits, que vous aurez préalablement et très sommairement trempé dans l’eau sur tout le contour et également sur le fond du moule. Ajoutez ensuite une couche de poire au dessus des biscuits. Pour ma double Charlotte j’ai fait exactement la même chose dans mon mini-moule, il suffit de répéter l’opération. J’avais acheté un lot de deux moules en silicone bleu ciel chez IKEA il y a quelques années, j’imagine que l’on peut toujours les trouver. Si vous voulez faire une Charlotte simple il vous faudra un gros (très gros) moule ou bien il suffit d’enlever un œuf et 50 grammes de chocolat.

Lorsque vous avez fini, faites fondre vos chocolats au bain Marie en remuant doucement avec une cuillère en bois. Dans le même temps, cassez vos œufs en veillant bien à séparer le blanc et le jaune que vous placerez dans deux saladiers distincts. Pendant que votre chocolat est en train de fondre et en continuant à bien le surveiller,vous pouvez commencer à battre à l’aide d’un batteur électrique les blancs en neige. Continuez à battre jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes. Lorsque le chocolat est liquide et avant qu’il ne devienne granuleux versez-le au dessus des jaunes d’œuf, ajoutez la crème liquide et mélangez pour obtenir un mélange lisse et uniforme.

Ensuite, et avec douceur, versez et homogénéisez les blancs d’œufs avec le mélange au chocolat. Généralement, je divise en quatre ou cinq partie cette étape. Vous devriez obtenir une jolie mousse aérienne et onctueuse.

Désormais, il faut passer au montage. Versez donc une partie de la mousse au dessus des poires disposées au fond du moule. Vous pouvez aller jusqu’à la moitié des biscuits avant d’ajouter une seconde couche de poire, puis la recouvrir de biscuits. Ajoutez quelques poires, puis le reste de la mousse au chocolat que vous recouvrirez à nouveau de poire puis de biscuits pour fermer la Charlotte. Posez un morceau de cellophane sur le dessus de la préparation et laissez prendre au réfrigérateur (AU MOINS) cinq heures. Mon conseil serait d’ailleurs de la faire la veille si vous voulez éviter tout accident/fuite de la mousse !

Après le repos, sortez la bête du frigo, couper éventuellement les biscuits qui dépassent du moule, posez un plat sur le dessus, et en serrant bien, retournez l’ensemble. Et hop, après avoir enlevé le cellophane du fond, voilà une jolie charlotte. Si vous avez fait comme moi, une double, démoulez simplement la petite Charlotte sur la grosse ! J’ai ajouté quelques pistaches et fraises sur le dessus au dernier moment, juste pour un peu de décoration.

DSCF2726

Voilà, c’était l’histoire de « comment faire une pâtisserie super facile mais qui en jette » ! Moi, je file écrire des tonnes de lettres de motivation (une alternance, quelqu’un ?!) et je vous retrouve très vite avec des morceaux de mon escapade au Bout du monde.

 

 

0